Règles de la belote

C’est un jeux de cartes où deux partenaires affrontent deux autres, et qui s’efforceront de gagner le maximum de points à chaque donne en raflant les plis.

Si le Jass est un jeu national en Suisse, le Klaberjass l’est aux Pays-Bas. Et la belote est le jeu de cartes national français. Leurs points communs ? Ces trois jeux de cartes partagent une base commune, malgré quelques différences notamment au niveau des combinaisons des cartes et des comptages des points. Les règles définies ci-après porteront donc principalement sur la version française.

Le jeu

Dans une partie de belote, les joueurs tentent d’atteindre un total de points défini préalablement par les deux équipes. Ce score peut être fixé suivant le nombre de joueurs en attente, un timing de jeu ou d’autres paramètres convenus expressément entre les joueurs. D’une manière générale, ce cumul de points avoisine les 1000 points gagnants.

Les joueurs placés autour de la table de jeu sont au nombre de 4, formant deux équipes de deux joueurs chacun. Chaque équipe doit par conséquent rafler les « plis », composés par les 4 cartes des 4 joueurs et recevoir le plus de points possibles. A noter que les cartes utilisées dans une partie de belote comprennent les cartes de valeur supérieure ou égale à 7, à savoir les As, Roi, Dame, Valet, 10, 9, 8 et 7. Ces 8 valeurs seront déclinées dans les 4 couleurs d’un jeu de cartes classique, à savoir Pique, Cœur, Carreau et Trèfle. Ainsi, la belote utilise au total 32 cartes, lesquelles seront distribuées dans leur totalité à chaque « donne » ou distribution des cartes.

Avant de commencer, il est important que la donne se fasse suivant un ordre règlementaire bien précis. En effet, si le premier donneur mélangera les cartes énergiquement avant de les distribuer, les donneurs suivants ne feront que donner le jeu de cartes à son voisin de gauche, lequel ne fera plus que le couper avant la donne. Par ailleurs, la donne en elle-même se fait suivant trois étapes distinctes. La première consiste à donner à chaque joueur son lot de 5 cartes (à distribuer suivant l’ordre 3 cartes et 2 cartes ou inversement). La seconde définit la couleur de l’atout (pour un jeu sans annonces) et le type de jeu (pour un jeu avec annonces). Dans le premier cas, la couleur de l’atout sera la première carte du talon non distribué, laquelle serait à proposer tour à tour aux joueurs, en commençant par celui qui a la main (le joueur placé à droite du donneur). En revanche, dans le second cas, celui qui a la main fait les annonces en premier, suivi par un joueur de l’équipe adverse placé à son côté droit, puis par son partenaire et enfin par son dernier adversaire ou celui placé à sa gauche. Pour ce faire, les annonces consistent, soit à garder le jeu, soit le monter en catégorie. Ainsi, le joueur peut monter en couleur (Trèfle, Carreau, Cœur ou Pique en valeur ascendante), en Sans-As ou en Tout-As. Par ailleurs, il peut également annoncer Contrée pour arrêter les annonces en doublant de suite les valeurs des cartes ou Surcontrée, pour les quadrupler. La dernière étape de la donne consiste à compléter les 3 cartes manquantes de la main de chaque joueur. Ainsi, à la fin de la distribution, toutes les cartes du jeu seront distribuées à chaque joueur.

La partie

Dans une partie de belote, c’est celui qui a la main qui commence. A ce propos, il entame le jeu avec une couleur de son choix, laquelle serait obligatoire pour tous les joueurs suivants. Celui qui aura déposé la carte ayant la plus grande valeur raflera le pli. Au cas où un joueur n’aurait pas la couleur d’entame, il peut soit jouer la couleur Atout, soit jeter n’importe quelle carte de son choix. Dans ce dernier cas, on dit qu’il se défausse. A noter que la couleur Atout suit la hiérarchie du jeu en Tout-Atout, c’est-à-dire Valet, 9, As, 10, Roi, Dame, 8 et 7 par ordre décroissant et les autres couleurs en Sans-Atout c’est-à-dire As, 10, Roi, Dame, Valet, 9, 8, 7.

Dans un jeu sans annonces, un joueur peut dévoiler et son Roi et sa Dame d’atout en annonçant ouvertement « Belote » suivi de « Rebelote », et ainsi gagner d’office 20 points supplémentaires à son décompte quand les 8 cartes des joueurs seront toutes jouées. En outre, rappelons que dans un jeu avec annonces, si le jeu a été « contrée » ou « surcontrée », les points seront respectivement doublés ou quadruplés lors du comptage. Par ailleurs, l’équipe qui aura raflé le dernier pli de la main recevra systématiquement les « 10 de der », équivalents à 10 points supplémentaires. Enfin, si l’équipe qui aura fixé l’atout n’a gagné aucun pli au cours d’une main, il est « capot » et fera gagner à son adversaire un supplément de 35 points.

Dans tous les cas, le décompte des points se fera suivant la règle de base suivante :
– Pour la couleur Atout dans un jeu sans annonces et en Tout-A pour un jeu avec annonces :

. Valet : 20 points
. 9 : 14 points
. As : 11 points
. 10 : 10 points
. Roi : 4 points
. Dame : 3 points
. 8 et 7 : 0 point.

- Pour les autres couleurs dans un jeu sans annonces et en Sans-A pour un jeu avec annonces:

. As : 11 points
. 10 : 10 points
. Roi : 4 points
. Dame : 3 points
. Valet : 2 points
. 9, 8, 7 : 0 point.

Sources

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser les tags suivants: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>